Scientific direction Development of key enabling technologies
Transfer of knowledge to industry

Programme de stages

Évaluation et amélioration d’un moteur de recherche sémantique

DIASI/LVIC

Electronique - Electricité - Hyperfréquences

Saclay

Région parisienne (91)

4 à 6 mois

Ingénieur/Master

3358709

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : gael.de-chalendar@cea.fr

Dans le cadre du projet ANR Asfalda, le laboratoire LVIC du CEA LIST a étendu son moteur de recherche crosslingue AMOSE pour lui donner des capacités d'indexation et de recherche exploitant des informations sémantiques issues d'outils de Semantic Role Labeling. L'objectif premier du stage sera d'évaluer l'impact de l'intégration de la sémantique sur les résultats de recherche. Le second objectif sera d'améliorer le moteur de recherche au vu des résultats d'évaluation. AMOSE est un moteur de recherche crosslingue. Il repose sur l'analyseur linguistique libre Lima [1] qui reconnaît les termes nominaux complexes (Multi Word Expressions ou MWE en anglais). Ces termes complexes repérés dans les documents et les requêtes sont utilisés pour grouper les documents résultats en classes d'équivalence en fonction des termes de la requête qu'ils contiennent. LIMA a récemment été enrichi d'un module effectuant de l'annotation en rôles sémantiques (Semantic Role Labeling) et AMOSE a été modifié pour indexer et utiliser dans la recherche les classes repérées et leurs rôles. Le travail du stagiaire consistera à évaluer la nouvelle version d'AMOSE sur les campagnes d'évaluation classiques (CLEF, TREC) dont le laboratoire possède les données et à rechercher quelles campagnes plus ciblées sur la recherche sémantique pourraient exister et mettre en œuvre AMOSE sur leurs données. Si une telle campagne a lieu durant le stage, le laboratoire y participera. Ces évaluations fourniront des informations permettant de mettre à jour des pistes d'amélioration. Le stagiaire les documentera et en mettra certaines en œuvre. [1] https://github.com/aymara/lima/wiki

Ajout du support de nouvelles langues à l'analyseur linguistique LIMA

DIASI/LVIC

Informatique - Fabrication de logiciels libres

Saclay

Région parisienne (91)

4 à 6 mois

Ingénieur/Master

3358708

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : gael.de-chalendar@cea.fr

Le laboratoire LVIC a développé un analyseur linguistique multilingue nommé LIMA (LIST Multilingual Analyzer) [1]. LIMA a été placé sous licence libre (AGPL) début 2014 [2]. À cette occasion, des ressources linguistiques libres ont été collectées et adaptées pour le français et l'anglais [3]. Mais LIMA supporte bien d'autres langues. Le laboratoire dispose par exemple de ressources propriétaires qu'il n'a pas le droit de redistribuer sous licence libre pour des langues telles que chinois, arabe, allemand, espagnol, italien, etc. L'objectif de ce stage est de collecter et adapter à LIMA des ressources libres pour de nouvelles langues. On commencera par des langues latines, en particulier le portugais (dans ses variantes portugaise et brésilienne), l'espagnol et l'italien. Le travail du stagiaire consistera à : - se familiariser avec LIMA, son fonctionnement, ses ressources linguistiques et leur production ; - rechercher et sélectionner les ressources libres nécessaires pour les langues sélectionnées ; - adapter les ressources choisies et les intégrer au processus de génération de LIMA. Les ressources concernées sont: - automate de tokenisation ; - jeu d'étiquettes grammaticales ; - dictionnaire de lemmes ou full-form ; - dictionnaire - corpus annoté pour l'apprentissage de modèles de désambiguïsation morphosyntaxique ; - règles (grammaire) pour l'analyse syntaxique ; - règles de reconnaissance d'entités nommées. Bien entendu, il ne sera pas possible d'obtenir à l'issue d'un tel stage un ensemble complet de toutes les ressources pour toutes les langues envisagées. L'objectif sera de fournir une base utilisable pouvant être étendue par la suite.

Évaluation d'analyseur linguistiques du Chinois

DIASI/LVIC

Electronique - Electricité - Hyperfréquences

Saclay

Région parisienne (91)

4 à 6 mois

Ingénieur/Master

3358707

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : gael.de-chalendar@cea.fr

Le laboratoire LVIC a développé un analyseur linguistique multilingue nommé LIMA (LIST Multilingual Analyzer) [1,2,3]. Son support de la langue chinoise n'a pas été mis à jour depuis de longues années. Depuis, de nouveaux analyseurs ont été développés et ont atteint des niveaux de performance bien plus élevés. Nous désirons évaluer un certains nombre de ces outils, aussi bien du point de vue de leur qualités intrinsèques que de leurs possibilités d'intégration avec LIMA. Le travail du stagiaire consistera à mettre en œuvre ces outils, les évaluer à différents niveaux (vitesse, qualité de segmentation, désambiguïsation morphosyntaxique, analyse syntaxique, entités nommées, etc.) à l'aide de corpus de référence et enfin à expérimenter leur intégration. LIMA est développé en C++. Certains outils le sont aussi et l'intégration peut alors se faire en adaptant les APIs. D'autres sont en Java ou en Python. Il faudra alors choisir entre une intégration de bas niveau (JNI…) ou en tant que module externe. Les critères de choix sont là la complexité de la mise en œuvre vs. les performances. [1] R. Besanc ¸on, G. de Chalendar, O. Ferret, F. Gara, M. Laib, O. Mesnard, and N. Semmar. 2010. Lima: A multilingual framework for linguistic analysis and linguistic resources development and evaluation. In Proceedings of LREC, Malta. [2] https://github.com/aymara/lima/wiki [3] G. de Chalendar. 2014. The LIMA Multilingual Analyzer Made Free : FLOSS Resources Adaptation and Correction. In Proceedings of the Ninth International Conference on Language Resources and Evaluation (LREC-2014), Reykjavik, Iceland, May 26-31, 2014., pages 2932–2937.

Gestion avancée des réseaux IP sans fil contraints en ressources

LIST/DIASI/LSC

Informatique - Télécommunications

Saclay

Région parisienne (91)

6 mois

Ingénieur/Master

3358706

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : mounir.kellil@cea.Fr

Les réseaux sans-fil contraints en ressources ( low power networks) connaissent aujourd'hui un essor sans précédent dans divers domaines tels que l'énergie, la télémédecine, la production industrielle, etc. Ceci est rendu possible grâce à l'émergence de divers standards technologiques dédiés aux communications dans des réseaux à faibles ressources tels que 6LoWPAN, ZigBee, RPL, etc.L'accès aux réseaux à faibles ressources (ex. réseaux de capteurs sans fil communicants) une fois déployés, peut s’avérer laborieux, voire dangereux. En effet, les réseaux de capteurs peuvent être déployés dans des zones hostiles (ex. radioactives). Dans certains scénarios, les capteurs sont trop nombreux pour être manipulés individuellement (ex. sites industriels) ou alors les capteurs peuvent être situés dans des endroits difficiles d'accès (ex. canalisation, pilonnes électriques, etc.). Toutes ces contraintes rendent la gestion «locale » des capteurs une tâche difficile à réaliser.L'objectif de ce stage est de développer des fonctionnalités de gestion à distance des réseaux IP sans fil contraints en ressources (énergie, CPU, et mémoires limités). Cette plate-forme se basera sur les standards émergents dans le monde des réseaux à faibles ressources (ex. CoAP, LWM2M, etc.) et sera prototypée dans un OS embarqué.Ce stage commencera par une phase d'étude de l'état de l'art, qui aboutira à la spécification et l'implémentation de fonctionnalités avancées pour la gestion à distance des réseaux de capteurs IP sans-fil contraints.

Détection d'intrusion pour systèmes critiques

LIST/DIASI/LSC

Informatique - Télécommunications

Saclay

Région parisienne (91)

6 mois

Ingénieur/Master

3358704

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : alexis.olivereau@cea.fr

Le ver stuxnet a mis en évidence la vulnérabilité des systèmes critiques à des attaques les ciblant délibérément. Cette prise de conscience des problématiques de sécurité freine l'adoption par les acteurs industriels des technologies avancées de communications M2M, ce qui ralentit le gain en compétitivité que ces technologies rendraient possible. Le Laboratoire des Systèmes Communicants du CEA LIST, dans le cadre de sa mission de support auprès des industriels français, souhaite aider ces derniers à sécuriser leurs systèmes de communications. Il conçoit à cette fin des systèmes cryptographiques à faibles coûts énergétique et/ou de déploiement. Le laboratoire poursuit également activités de recherche et de développement dans le cadre des systèmes de détection d'intrusion adaptés aux systèmes critiques.Le stage proposé s'inscrit dans cette optique. Il vise à concevoir un système de détection d'intrusion multi-protocoles pour les réseaux industriels et en particuliers les systèmes critiques. L'accent sera mis en priorité sur trois points :1) la prise en charge des protocoles actuellement déployés dans l'industrie, ou susceptibles de l'être dans un futur proche ;2) l'obtention d'un fort niveau de sécurité, par exemple au moyen de techniques d'apprentissage ;3) la compatibilité avec des équipements contraints (par ex. capteurs) - selon le scénario considéré.Sur la base de l'état de l'art et des spécifications des protocoles considérés, le stagiaire concevra et implémentera des mécanismes de détection en mesure d'identifier les attaques ciblant ceux-ci et adaptés à une architecture de type "système critique". Si le temps le permet, le stagiaire étoffera la solution proposée de manière à déjouer les techniques d'évitement d'IDS qui pourraient être utilisées par des attaquants avancés.

Interpolation de signaux pour la simulation rapide d’échos ultrasonores

LIST/DISC/LSMA

Electronique - Electricité - Traitement du signal

Saclay

Région parisienne (91)

6 mois

Ingénieur/Master

3358208

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : vincent.dorval@cea.fr

Localisé en région parisienne, sur le plateau de Saclay, le CEA LIST est un institut de recherche technologique sur les systèmes à logiciel prépondérant. Dans le domaine du Contrôle Non Destructif (CND), les thématiques de recherche au CEA LIST sont principalement la simulation et le traitement des données, et la conception d'instrumentations et de capteurs innovants. Les études portent sur les techniques ultrasonores, électromagnétiques (courant de Foucault) et rayon X. Dans ce cadre, le LIST développe la plate-forme CIVA (http://www-civa.cea.fr), logiciel de simulation des CND qui s'appuie sur les travaux de recherches menés au sein du département DISC.Le stage proposé s'inscrit dans le cadre de travaux portant sur la modélisation de contrôle par ultrasons. Les approches semi-analytiques proposées dans CIVA reposent sur le calcul d'intégrales à la surface des défauts. Dans ces certains cas, les quantités à intégrer sont des signaux. Ces signaux peuvent être vus comme des fonctions de transfert entre les capteurs et les défauts. Ils doivent être connus pour un ensemble de points de la surface du défaut, chaque point demandant aujourd'hui un nouveau calcul de propagation ultrasonore, potentiellement coûteux en temps. Il serait donc être intéressant de disposer d'outils permettant d'interpoler les signaux obtenus en plusieurs points du défaut pour obtenir les signaux en de nouveaux points de manière rapide. Cela pourrait permettre de limiter le nombre de calculs de propagation nécessaire et donc de réduire les temps de calcul.Ce stage portera sur l'étude, l'implémentation, et le test de méthodes d'interpolation de signaux. Une étude bibliographie des méthodes existantes, notamment dans le domaine de la sismologie, sera tout d'abord réalisée. Les méthodes prometteuses seront ensuite implémentées et testées pour des signaux générés lors de calculs CIVA. Une ou plusieurs méthodes seront finalement intégrées aux algorithmes de CIVA dans une version de développement afin d'évaluer les gains possibles en temps de calcul. L'utilisation de l'interpolation pour raffiner les maillages de manière adaptative pourra également être envisagée.L'étudiant intégrera l'équipe de modélisation du laboratoire et sera encadré par un ingénieur chercheur spécialisé dans le domaine de la simulation ultrasonore. Il devra avoir des connaissances en mathématiques, traitement du signal et en programmation (C++ et/ou Matlab), ainsi qu'un fort intérêt pour la modélisation de phénomènes physiques. Ce stage a une durée de 6 mois. Le stagiaire perçoit une gratification mensuelle brute variable selon le niveau de classification de sa formation. Par ailleurs le stagiaire peut bénéficier des facilités de transport du CEA.

148 Results found (Page 14 of 25)
first   previous  12 - 13 - 14 - 15 - 16  next   last

Voir toutes nos offres