Scientific direction Development of key enabling technologies
Transfer of knowledge to industry

Programme de stages

STA- Gestion de la configuration réseau dans un contexte Industrie 4.0 H/F

DIASI

Mathématiques, information  scientifique, logiciel - Mathématiques, information  scientifique, logiciel

Saclay

Ile de France

6 mois

7919

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : michael.boc@cea.fr

L'évolution vers les usines du futur (Industrie 4.0) s'accompagne de la mise en réseau de systèmes cyber-physique (Cyber-Physical Systems - CPS) sur les équipements de l'usine (machines et lignes de production, robots, convoyage, stockage…) capables de suivre et d'analyser la production afin d'améliorer les rendements et d'optimiser les process. Par exemple, surveiller l'utilisation des stocks pour ajuster au mieux les besoins en matières premières, analyser les pièces produites pour détecter au plus tôt des défauts (zero defect manufacturing). Cette évolution vers l'usine "connectée" permet d'envisager des concepts comme l'usine intelligente (smart factory ou usine autonome) et d'aller vers des usines plus flexibles capables de fabriquer des pièces de plus en plus personnalisées. L'objectif de ce stage est de concevoir et développer une solution de gestion de la configuration réseau dans un contexte usine du futur (Industrie 4.0) en s'appuyant notamment sur la plateforme SDN (Software Defined Networking) du laboratoire. Dans ce contexte nous considérons une usine composée de postes de travail mobiles qui peuvent être agencés de manières différentes en fonction de la production. Cette reconfiguration des postes de travail amène naturellement une reconfiguration du réseau qui pourrait être dynamique grâce à l'utilisation du SDN. Ce stage comprendra notamment les étapes suivantes : - Mettre en place un banc de test et validation reproduisant un réseau industriel dynamique piloté par OPC-UA - Définir des scénarios d'arrivées de flux de données des équipements - Démontrer leurs prise en charge dans une architecture de gestion de la configuration réseau qui sera adaptée à cette occasion - Design et implémentation des algorithmes de calcul de configuration par exemple en se basant sur un système expert (arbre de décision préétabli) permettant de gérer la configuration des mécanismes Time-Sensitive Networking (TSN) - De valider les performance des algorithmes de calcul de configuration Le banc de test sera composé d'équipements de type Raspberry Pi sur Linux sur lesquels il faudra instancier le serveur OPC-UA Le candidat pourra s'inspirer de la documentation actuelle sur les standards TSN (groupe de travail IEEE 802.1TSN).

Stage - Fiabilité OTFT H/F

DTNM

Composants et équipements électroniques - Composants et équipements électroniques

Grenoble

Rhône-Alpes

6 mois

7915

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : krunoslav.romanjek@cea.fr

  Les OTFTs, pour Organic Thin Film Transistor, sont développés depuis 10 ans au Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives pour satisfaire le besoin montant d’objets connectés à moindre coût. Pour une application particulière, les conditions d’utilisation sont sévères, notamment les composants électroniques doivent être capables de résister à un stockage prolongé à haute température (>100°C). L’objectif de ce stage est le test sous condition réelles d’OTFTs, la mesure de la variation de performances induites par ce stockage, l’identification des causes entraînant ses variations et leur modélisation physique. Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : krunoslav.romanjek@cea.fr

Stage - banc tests batterie low cost H/F

DTS

Composants et équipements électroniques - Composants et équipements électroniques

Grenoble

Rhône-Alpes

6 mois

7902

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : loic.lonardoni@cea.fr

Dans le cadre de votre stage, vos missions seront les suivantes :  _ Comprendre les problématiques des essais batteries Li-Ion. _ Etudier le coût de fabrication. _ Concevoir un banc de tests cellule Li-Ion à base d'éléments low cost (Arduino Rpi…..). _ réaliser un prototype de banc de test. _ Enregistrement des données caractéristiques d'un test pour une utilisation R&D. Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : loic.lonardoni@cea.fr

Stage - Gestion Batteries Li-Ion (BMS) H/F

DTS

Composants et équipements électroniques - Composants et équipements électroniques

Grenoble

Rhône-Alpes

6 mois

7900

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : loic.lonardoni@cea.fr

Dans le cadre de votre stage de 6 mois, vos missions principales seront les suivantes :   _ Veille technologique des différents systèmes de gestion d une batterie Li-Ion. _ Prise en main  (programmation, intégration,schéma électrique) d un système de gestion open source. _ Validation sur banc de tests du système pour une utilisation R&D laboratoire. _ Etude des possibilités de développement de nouvelles fonctionnalités sur la base actuelle. Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : loic.lonardoni@cea.fr

Stage - Durabilité des modules PV H/F

DTS

Matériaux, physique du solide - Matériaux, physique du solide

Grenoble

Rhône-Alpes

6 mois

7898

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : jeanfrancois.lelievre@cea.fr

 Dans un contexte de forte diminution des coûts de l'énergie photovoltaïque (PV), un enjeu majeur actuel est d'augmenter la fiabilité et la durabilité des modules PV au-delà des 25 années habituellement garanties, tout en s'adaptant à la large gamme de climats pouvant être rencontrés (tempéré, désertique, tropical, polaire...). Le développement de nouveaux protocoles de tests de vieillissement ultra accélérés en laboratoire est donc central pour garantir la fiabilité des modules PV dans le temps, mais la difficulté réside dans l'obtention d'une bonne corrélation avec les résultats de terrain, sans créer de défauts artificiels. Ce stage se focalisera sur deux nouveaux équipements acquis au sein du Laboratoire des Modules Photovoltaïques (LMPV) du département des technologies solaires (DTS) du CEA:   - un simulateur solaire permettant la stabilisation initiale des modules PV et l'étude des phénomènes de "hot-spots" (échauffement local dû à un ombrage partiel)   - une source d'illumination UV LED à forte irrandiance (jusqu'à 50x Soleil) permettant de faire une étude contrôlée du vieillissement sous UV des différents composants des modules PV. L'étudiant aura la tâche de qualifier ces équipements, de développer leurs protocoles d'utilisation et de définir les tests de vieillissement adaptés aux différents projets du laboratoire, ainsi que les protocoles de caractérisation correspondants. Il sera amené à fabriquer les échantillons et les mini-modules PV de tests et à les caractériser électriquement, optiquement et chimiquement. Parmi les nombreux objectifs de ce stage, il aura notamment à:  - étudier la stabilisation initale des performances des modules PV selon la technologie de cellules utilisée;  - évaluer les limites de la loi de réciprocité (dose UV - réactions photochimiques);  - définir des protocoles innovants de vieillissement de modules PV sous UV et déterminer les lois de comportements correspondantes. Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : jeanfrancois.lelievre@cea.fr

Stage - Electronique étirable H/F

DTNM

Matériaux, physique du solide - Matériaux, physique du solide

Grenoble

Rhône-Alpes

6 mois

7897

Les candidatures doivent être adressées par email et sous forme d'un CV et d'une lettre de motivation détaillant les compétences à :
CEA Grenoble

17 rue des martyrs
38054 Grenoble
e-mail : amelie.revaux@cea.fr

Missions : L’extensibilité (« stretchability ») constitue un défi majeur que doit aujourd’hui relever l’électronique imprimée pour permettre l’intégration des fonctionnalités imprimées (capteurs, actuateurs, systèmes de récupération d’énergie) au cœur des systèmes. L’intégration au plus près de la fonction/de l’utilisation impose en effet de nouvelles contraintes dans le cahier des charges des composants : étirable, léger, capacité à être co-intégré avec des éléments ayant des caractéristiques très différentes (rigide/étirable). Ce stage s’inscrit dans un projet plus large ayant pour objectif d’étudier l’impact de ces nouvelles contraintes sur les technologies imprimées sur la plateforme PICTIC du CEA Grenoble, qui met en valeur des substrats plastiques grâce à l’impression de fonctions électroniques. Cette plateforme regroupe divers procédés d’impression tels que la sérigraphie, l’impression jet d’encre, l’héliogravure, ou le slot-die ainsi que des équipements de caractérisation, d’assemblage, d’encapsulation et bénéficie de tout l’environnement scientifique du CEA et de la pesqu’île de Grenoble.  Le stage portera sur le comportement sur substrat étirable des briques de base de l’électronique imprimée (piste conductrice, semi-conducteur organique, couche diélectrique, capacité). Il permettra de mettre en évidence les modifications à apporter sur les empilements standards, sur les architectures ainsi que les points bloquants matériaux pour imprimer des composants sur substrats étirables voir textiles. Il mettra également en évidence la singularité du comportement de ces matériaux sous sollicitation mécanique. Le travail consistera donc à réaliser des dépôts sur la plateforme d’impression PICTIC. Différents tests électriques et mécaniques seront réalisés au repos et sous sollicitation. Des caractérisations matériaux (microscopie…) complèteront également les analyses. Ce stage est proposé pour un élève ingénieur en MASTER 2. Le candidat devra être motivé par le fait d’être acteur de toute la chaine « impression des échantillons en salle blanche/caractérisation matériau et électrique/retour sur la conception et modification du dessin ». En effet, grâce aux procédés d’impression, les fonctions électroniques sont déposées en une fois, sans recours à la lithographie et aux méthodes soustractives ce qui permet d’avoir un cycle très court de conception/réalisation/caractérisation. Ce stage pourra déboucher sur une thèse centrée sur l’impact de l’intégration étirable sur les technologies imprimées (capteurs, transistor). Pour postuler, merci d'envoyer CV + LM à : amelie.revaux@cea.fr

274 Results found (Page 1 of 46)
1 - 2 - 3 - 4 - 5  next   last

Voir toutes nos offres